accueil
Un peu d'explication sur l'électroculture

l'électroculture est une technique vieille de plus de 300 ans en Europe voir connue depuis l'antiquité, qui consiste à canaliser les forces électromagnétiques naturelles pour améliorer la croissance des plantes de nos jardins ou des champs de grandes cultures. Ces techniques, utilisées depuis le 17ème siècle en France, sont tombées en désuétude lors de l'arrivée des engrais chimiques qui, par la puissance des lobbies, ont vite dénigrés ces méthodes "d'un autre âge" pour imposer l'utilisation de produits chimiques et rendre ainsi l'agriculteur dépendant de l'achat annuel de ces produits.  Maintenant ces techniques reviennent en force par la demande en produits agricoles BIO dont les rendements sont moindres mais les qualités et l'absence de pesticides ou molécules douteuses en font des produits de choix. l'utilisation de l'électroculture permet de contrebalancer la baisse de rendement sans toutefois apporter d'inconvénients ou de pollution. 

Vous êtes sceptique et cela peut se comprendre car si ça marchait ça se saurait me direz vous. Mais demandez vous si la recherche officielle explore tous les domaines de la nature ou seulement quelques zones privilégiées opportunistes.

fonctionnement de l'électroculture

Durant les générations précédentes, l'Electroculture était fondé sur l'utilisation des forces naturelles connues et gratuites. le principe est de distribuer dans la terre les charges électriques naturelles existant dans l'atmosphère en harmonie avec d'autres phénomènes physiques nécessaire aux plantes.  Ces charges électriques sont collectées au moyen d'antennes placées sur des mâts de quelques mètres ou dizaines de mètres et qui diffusent cette électricité naturelle par un ensemble de conducteurs horizontaux placées en terre en forme d'étoile autour du mât . Ces charges créent des différences de potentiel et induisent des courants qui électrolysent la soupe biochimique dans laquelle baigne les racines . 

Faire de l'électroculture sans le savoir consiste, par exemple, à planter un tuteur en fer ou de cuivre au pied des tomates pour rendre les plants vigoureux et résistant. les anciens le font systématiquement sans plus savoir pourquoi , mais par habitude depuis plusieurs générations et cela fonctionne.

L'explication est simple: les tuteurs métalliques transmettent les charges électriques collectées au sommet du piquet vers la terre et augmentent Les réactions électro-chimiques directement dans les racines. Ces réactions transferrent aussi des ions cuivre ou fer dans la plante assurant une protection contre les parasites et maladies cryptogammiques. Cela évite les traitement au sulfate de cuivre souvent fait trop tard et en trop grande quantité.

Pour vos tomates, il faut proscrire les tuteurs en bambou ou bois ou métal traité zingué (poison) au profit de poteau en fer rouillé ou vieux tube de cuivre. On remarque que la méconnaissance de ces phénomènes est présent chez les jardiniers qui font du conseil dans les médias ou les magasins de jardinage.

Les réactions biochimiques dans la terre

La terre est un substrat complexe dont les composés principaux sont des éléments solides, minéraux, humus, ... La terre est habitée par des millions d'animacules, vers de terre et tous les insectes vivant de la décompositions des matières . De taille plus petite, se trouve une faune microbienne aérobie et anaérobie.

les graines, plantules et plantes se nourrissent et recyclent les produits en décomposition.Cette chaine d'acteurs de la décomposition, part des éléments les plus gros , chaque acteurs ayant un rôle bien défini, pour arriver aux éléments simples moléculaires ou atomiques assimilables par les poils absorbants et les radicelles des plantes. Le tout baigne dans l'eau en quantité plus ou moins importante. Cette soupe biochimique est le siège de réactions chimiques ioniques émetteur de charges électriques . Celles-ci assurent la dissociation des molécules par micro-électrolyse. Ces composés dissociés sont transformés en éléments nutritifs par la faune microbienne pour les plantes .

L'apport de charges électriques extérieures par des antennes permet d'augmenter les phénomènes d'électrolyse et donc de création de nutriments en plus grande quantité nécessaires aux plantes.

Par exemple dans le cas des tomates : l'utilisation de tuteurs en cuivre apportent des ions cu++ connus pour leurs propriétés anti fongiques ou anti cryptogammiques. les poteaux en fer apportent les ions fe+ nécessaire aux plantes. et ainsi de suite pour tous les éléments chimiques mais certains sont des toxiques: aluminium, zinc, brome, cadmium...  

L'approche différente de PLANTONIC

PLANTONIC fonctionne sur un mode différent, en effet les antennes laissent dubitatif les lecteurs, voir certains y trouve une démarche ésotérique ou de sorcellerie et peu fondée scientifiquement alors que les phénomêmes mis en jeu sont équivalents à la réception des ondes radio ou de télévision par une antenne où là personne n'invoquent la magie noire.

PLANTONIC utilise une technique industrielle consistant à déliminer une zone de culture rectangulaire et de placer sur deux bords opposés des plaques conductrices de la longueur de la parcelle. Un courant électrique, calibré, généré par un appareil électronique, est envoyé dans la surface de la parcelle délimitée par les plaques conductrices . Le volume de terre ainsi défini est sous l'influence de ce courant . L'appareil électronique est totalement autonome grâce à son petit panneau solaire et sa batterie incorporé dans le boîtier.

Plantonic pemet de maitriser totalement les charges électriques injectées dans le sol et donc d'avoir un meilleur contrôle de la fertilisation. Plantonic optimise son process en fonction d'autres critères, naturels  captés par le générateur électronique

Les effets de PLANTONIC

Les effets dans la terre sont immédiats et durables , car la solution biochimique du sol se transforme doucement au gré du passage du courant électrique. Sur les plantes, très rapidement, la différence avec des plantes témoins est visible au bout de quelques jours.

Il n'y a pas de dégagement gazeux,de modification de la terre, ou de départ précipité des vers de terre, car le principe de l'électroculture est de canaliser des micro-énergies. Cependant, l'effet se fait sentir plus vite que lorsque l'on met de l'engrais chimique au pied de la plante.

Ce que l'on observe : une rapidité de germination, une vitesse plus importante de pousse des premières feuilles et de la plante en général, une taille plus importante des feuilles et des plantes, une meilleur santé des plantes qui résistent beaucoup mieux aux maladies ou attaques des parasites, une fructification plus rapide avec des fruits plus gros, un effet longue durée constant contrairement aux apports d'engrais qui donnent un coup de fouet mais dont l'effet diminue rapidement avec le temps, pas de lessivage de sol et de fuite des apports dans les eaux de ruissellement . 

En terme de produit bio: aucun apport d'engrais chimiques et de produits phytosanitaire et une productivité largement améliorée de +20% à +50% suivant les plantes et les conditions climatiques. 

On utilise, ici, des micro-énergies qui on un effet énorme sur les plantes alors qu'il faut une énergie considérable pour convaincre une personne septique, cela laisse rêveur et pourtant ces effets sont bien réels et vous pouver les tester chez vous avec le PLANTONIC MICRO et le protocole d'essai facilement réalisable dans un bacs à fleurs.

mise en place de plantonic
evolution de la croissance des plantes
Fonctionnement

Le générateur envoi des impulsions électriques complexes sur les électrodes. Un courant électrique circule dans la zone sous contrôle et stimule la création de nutriments ingérées et transformées par la faune microbienne (Rhizosphère) puis absorbées par les radicelles des plantes.

Notre principe permet de contrôler facilement le taux d'activité de la parcelle et de l'adapter à la croissance des plantes.

Qualité de la terre

l'utilisation de PLANTONIC sur des terres de qualité moyenne ou pauvre permet de se rendre compte de l'effet "booster' très rapidement .

Il n'est pas conseillé du tout de rajouter de l'engrais chimique sur une parcelle sous contrôle de PLANTONIC. La terre peut être améliorée en hiver par des amendements organiques naturels type fumier, compost ... qui vont "recharger" la terre en Humus

Tout ce qui est dit ci dessus, est une vue simplifiée de la réalité mais facile à imaginer par un lecteur moyen . Ces écrits feraient peut être bondir le premier ingénieur agronome ou les pédologues spécialistes des sols, par la simplicité et les raccourcis des explications. Tout ce qui est dit est totalement compatible avec la connaissance des sols, l'approche électroculture n'est pas expliqué dans les manuels d'agrologie et de pédologie parce que ces sciences n'ont qu'une approche chimique, physique et biologique mais pas électrochimique ni subtiles.  La réalité est beaucoup plus complexe et dépasse largement les concepts établis de la structure des sols. Certaines sciences non conventionnelles comme la Géobiologie met en évidence des phénomènes étonnants, magnétiques, telluriques et électrique et une approche totalement différente de la science classique. l'Electroculture rejoint les Ondes subtiles en beaucoup de point et bientôt cette science sera reconnue dans les milieux officiels après avoir dépassé les blocages des lobbies agricoles aux méthodes d'un autre age. Patience !!    le cycle de la terre electrocultivé
le cycle de la terre avec apport d'intrants chimiques
Le fait de stimuler le volume de terre par des courants électriques a t'il une influence mesurable au niveau de la plante ? 

Les essais en cours cette année en 2014 prennent en compte la mesure des signaux électriques entre le bas et le haut d'une tige de plan de tomate . A ce jour les observations montrent une activité electrique décuplée et corrélée pendant la stimulation qui s'arrête quand la stimulation est stoppée. Les signaux électriques génerés par la plante sont cohérents et doivent permettre de comprendre comment la sève est propulsée jusqu'au sommet de la plante.  l'électroculture ne sert pas seulement à stimuler la terre et dissocier les molécules d'eau de la soupe biochimiques mais aussi a une activité directe sur la plante pour la stimuler. De plus la stimulation de la terre régénere le substrat en améliorant les réactions naturelles de création d'humus par la faune et la microflore naturelle.

Aujourd'hui un gros travail d'analyse doit être fait pour comprendre les phénomènes en jeu .